Krak des chevaliers

Aquarelle | 30x42 cm |
Citadelle construite en 1031 par les Abbassides au nord est de la Syrie. Tancrède, régent d'Antioche, qui s'en empara en 1110, y installa une garnison franque lors de la première croisade. En 1142, le château fut confié à l'ordre des Hospitaliers (ordre de saint Jean de Jérusalem) qui y construisit plusieurs ouvrages défensifs. Ils gérèrent le fort de 1142 à 1271, date de sa conquête par Baybars Ier, sultan des Mamelouks.
Plus récemment, le krak, qui a servi de camp de retranchement aux opposants au régime syrien, a subi les bombardements de l'armée de Bachar al-Assad en 2012 et 2013. Le 20 mars 2014, le château, jusque-là tenu par la rébellion est repris par les forces gouvernementales. En août 2016, une messe est célébrée au sein de la chapelle de la citadelle croisée pour la première fois depuis 1271.